Le secret caché de la loi d'attraction - commentaires et notes du livre audio #8

Publié le par Emma

anecdote

Quand la peur et le doute entre en nous, alors on obtient l'opposé.

Par exemple, dans star wars, quand Luc n'arrive pas à sortir son vaisseau de la vase et qu'il a été surpris par le fait que Yoda y soit parvenu.

Par exemple, quand Pierre a vu Jésus marcher sur l'eau et qu'il en a fait de même, sous l'excitation de l'événement, et qu'une fois qu'il s'en est aperçu, il a coulé (un truc du genre)

Par ex le loup de Tex Avery quand il se rend compte qu'il est au dessus du vide. C'est seulement là qu'il tombe.

On obtient ce à quoi on pense, quoi que cela soit. Quand on se sent minable, c'est ça qui arrive.

D'où il faut suivre la procédure. (cf avant). Tous les jours focaliser sur ce que l'on veut, au moins 1 minute par jour avec la bonne intensité. Il faut être heureux et se voir comme si l'on avait déjà la chose.

Est-ce que je peux me contenter de rester chez moi à penser et ne rien faire ?

Oui, mais en général, on finit par agir car on en ressent le besoin.

Nos actions doivent être une joie et un plaisir, même si on travaille 18h par jour.

Le processus de pensées vient en premier. Faire n'est pas si important. On n'a pas à savoir comment. La clé est comment on pense, comment on se sent. Si on se sent bien, c'est bon signe, sinon, non. L'autre clé est les mots que l'on dit. Il faut utiliser nos mots sagement et faire attention. Car ils vont focaliser notre pensée et nous aider à créer. D'où la nécessité d'avoir des pensées positives et des mots positifs.

Grâce à cela, la vie devient plus facile et plus un plaisir.

Que se passe-t-il si je fais tout sur la liste (pour être bien) et que rien ne semble arriver ou que quelque chose de mauvais arrive ?

Tout d'abord il ne faut pas mettre de délai, de limites de temps. L'univers fait tout à la vitesse parfaite pour nous. Car si l'on focalise sur le temps, les doutes arrivent ....

Avec l'entrainement et à force d'appliquer cette technique, cela arrivera de plus en plus vite.

ATTENTION ! Quelque chose de mauvais ne l'est pas forcément. Cela peut nous permettre d'atteindre quelque chose de bon. C'est pour cela qu'il faut prendre les choses positivement. De plus, quand on pense que les choses sont mauvaises, cela nous force à redéfinir clairement et à focaliser sur ce que l'on veut. Donc, quand quelque chose de mauvais arrive, il faut le prendre comme une bénédiction.

La vie nous donne une série de choses que l'on ne veut pas et de choses que nous voulons pour que l'on sache vraiment ce que l'on veut. Ainsi, on se focalisera plus sur ce que l'on veut, et il sera plus facile de l'obtenir.

Qu'est ce qui se passe si je me sens déprimé tout le temps et si j'ai du mal à me sentir bien ?

C'est le signe que l'on se focalise sur les mauvaises choses, qu'on est dans un cercle négatif. On a donc une énorme boule négative. Il faut donc réussir à faire disparaitre la boule négative, changer de mode de fonctionnement et de manière de penser pour sortir de la négativité. Cela sera long car on part de loin.

D'où il faut commencer par se sentir un petit peu mieux, puis un petit peu en plus, etc. On monte ainsi sur l'échelle des émotions, pour aller jusqu'à se sentir bien, super bien. Ainsi, on fait grossir notre boule positive jusqu'à ce qu'elle soit beaucoup plus grosse que la négative.

Il est bien de dire : "je suis endetté, et je n'ai pas beaucoup d'argent. Je ne sais pas comment, ni quand, mais tout va s'arranger. Tout s'arrange toujours".

La clé :

ne pas se focaliser sur le fait de se sentir mal, mais de se focaliser sur le fait de se sentir mieux. Cela doit être une progression constante.

Les mots

ce n'est pas les mots qui compte le plus mais la vibration que l'on met derrière.

"tout s'arrange toujours", "je ne sais pas comment mais tout va s'arranger car je me sens bien et que j'envoie de bonnes vibrations".

On peut aussi utiliser les mots pour changer nos pensées. Il faut donc choisir nos mots avec sagesse.

Il ne faut pas mentir et ne pas dire quelque chose qui nous fasse sentir encore plus mal. L'honnêteté nous fait sentir bien, pas les mensonges.

Quand on traite avec un autre être humain

Il se peut qu'il envoie une vibration contraire. C'est pourquoi il est important que le schéma général de ce que l'on veut soit ce que l'on vibre. C'est pour cela qu'il faut prendre les choses à coeur, mais pas tant que cela.

Après, peut-être qu'il y a une autre manière d'obtenir ce que l'on veut, de redéfinir notre désir.

Par exemple, on ne veut pas forcément que quelqu'un investisse dans notre société mais que notre société fleurisse et prospère. D'où il faut faire attention à nos voeux et bien les définir et les exprimer. Il faut bien savoir ce que l'on veut vraiment.

Par exemple, on ne veut pas vendre notre maison. On veut de l'argent pour acheter une autre maison mais on pense que c'est la meilleure méthode. Ce n'est peut-être pas le cas.


D'où :

Se demander pourquoi je veux vraiment cela ? Quel sentiment je vais avoir quand je vais l'avoir ?

Ainsi, c'est plus facile et l'Univers a plus de facilité à nous donner ce que l'on veut.

Remarque :

  • Quand on pense vouloir des choses et qu'on les obtient, on se rend compte que ce n'est pas vraiment ce que l'on veut. Il vaut mieux laisser l'univers nous donner ce que l'on veut, ce que l'on a besoin.
  • écrire les choses sur du papier, à l'encre bleue. à l'ordinateur, on rate une occasion de créer car notre cerveau émet des vibrations plus puissantes par l'écriture. (cf partie précédente).
  • On peut prédire le futur car on peut le créer !
  • Nos ressentis sont nos systèmes de repérages.
  • Il ne faut pas se focaliser sur le manque de ce que l'on veut. Il faut prendre les choses à coeur, mais pas tant que cela.

Comment être, faire ou avoir tout ce que l'on veut ?

(cf avant, dans les parties précédentes).

On a tous une énorme boule négative qui nous empêche d'avoir ce que l'on veut. On l'a créé par nos pensées. Il faut donc faire en sorte qu'une boule positive soit beaucoup plus grosse que la boule négative, et que la boule négative rétrécisse.

Il ne faut pas se focaliser sur le manque de ce que l'on veut ! Pour savoir si c'est le cas, il faut regarder comment on se sent. Si l'on se sent mal, c'est que l'on se focalise sur le manque de ce que l'on veut et on n'aura pas ce que l'on veut. Et vice versa

Aucune chose n'a d'importance. Car quand on réaliser que l'on peut créer et avoir tout ce que l'on veut, l'important devient : comment est-ce que je me sens ?

Notre objectif numéro 1 est de se sentir bien tout le temps !

Publié dans spiritualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article