Séries américaines : le "modèle" - les policiers

Publié le par Emma

Bonjour,

Voilà un sujet qui me tient à cœur, et sur lequel je me lance enfin : le modèle vers quoi on est censé tendre, des séries américaines. Là j'évoquerai plus précisément les séries policières, mais c'est qu'un profil parmi tant d'autres.

Je ne sais pas vous, mais ces stéréotypes m'énervent. Ils m'énervent d'autant plus que l'on a l'impression que c'est censé être la norme, et donc ce vers quoi on devrait tendre. Je m'explique.

N'avez-vous jamais remarqué que, dans les séries américaines tous avaient les mêmes profils ? Par exemple, ici pour les séries policières.

En général, je dis bien en général, les héros, policiers sont mariés à leur travail. Ils n'ont pas de vie, pas de famille (ou très peu), et se tuent au travail. On constate souvent dans les séries qu'il font un concours du "c'est moi qui prends le moins de vacances". De plus, les seuls liens relationnels que l'on a, dans ce genre de séries, c'est au travail. Ben oui, on ne peut pas enlever ces liens, puisqu'ils nous permettent de nous surpasser au travail.

Qu'est ce que cela nous montre ? Quel est le message caché derrière cela ?

Que pour être un "héro", il faut se sacrifier, ne pas avoir de famille et surtout devenir esclave de son travail. J'exagère un peu mais c'est ça. En gros, c'est ça que l'on nous demande. Et cela m'énerve !

C'est sans compter le si je suis heureux un autre sera malheureux, tous le monde ne peut pas être heureux en même temps, si un bonheur arrive, un malheur plus grand encore va arriver, etc.

Je pourrais faire le tour des séries policières, pour appuyer ma thèse, mais je ne le ferai pas.

N'hésitez pas à me donner votre avis, ou vos contre-exemples si vous en avez. J'avoue que, même si j'aime beaucoup les séries, j'en ai marre de ces schémas pré-machés !


Bises ;)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article