Equilibrium

Publié le par Emma Jy

Bonjour,

Une petite idée en passant. l'autre jour, j'étais dans le bus et je regardais les étudiants descendus du bus marcher dans la rue. Et là j'ai eu un déclic : tiens on se croirait dans équilibrium ...

équilibrium

Je n'ai pas encore revu le film, mais ce dont je m'en souviens, c'est qu'il s'agit d'un monde futuriste, 21e siècle. Dans ce monde, on pense que le problème vient des émotions et donc tout le prend une drogue pour se libérer de ce fardeau et échapper à une n-ième guerre mondiale. De même, tout ce qui est art, beauté etc .. tout ce qui pourrait apporter une certaine émotion est proscrit et interdit. un peu à mi-chemin entre 1984 et Farenheit 451.

Quand je les ai vu marcher, sans émotions, vides, je me suis dis : ça y est, on est en plein dedans depuis un bon moment et on ne s'en rend même pas compte. Déjà que je trouve que notre société est de plus en plus du type "big brother" ... alors ? parano ?

D'un autre côté, je me dis que si je m'en rends compte, c'est que j'ouvre enfin les yeux. Certains diraient que j'ai enfin pris la petite pilule bleue ... et alors ? on fait quoi maintenant ? Maintenant que l'on a ouvert les yeux, on fait quoi ? parce qu'on ne peut pas les refermer ....

et donc ? on laisse les choses se dérouler comme ça, on laisse le monde foncer droit dans le mur ?

Equilibrium

Encore encore une fois ... je tiens à insister sur l'importance des émotions. Ne les rejetez pas ! Ce n'est pas d'avoir trop d'émotions, d'être empathique ou hyperémotif ... c'est de ne rien ressentir le problème !

Ne fuyez pas ! C'est peut-être douloureux, mais c'est aussi magnifique.

Et là que je suis à Paris pour une courte période, j'en suis d'autant plus persuadée. D'ailleurs, j'en aspire d'autant plus à de l’authenticité, de naturel, de sensibilité.

Et vous, vous en pensez quoi ? Que préconisez-vous pour nous sortir de là ?

Bises ;)

Emma Jy

Commenter cet article