Vivre avec un animal

Publié le par Emma Jy

Vivre avec un animal
Vivre avec un animal
Vivre avec un animal

Bonjour,

 

Je voulais vous parler d'un sujet qui me tient à coeur : vivre avec un animal.

 

Pourquoi vivre avec un animal ? Qu'est ce que cela apporte ? Qu'est ce que l'on peut apprendre à son contact ?

 

Flashbacks

Cela fait quasiment une dizaine d'années que Shakespeare et moi (c'est mon chat, là, sur les photos), vivons sous le même toit. Comme toutes les relations, il y a eu des hauts et des bas. Normal.

 

Au tout début, c'était la découverte, de l'un de l'autre, des règles de la maison, etc. Je comparerai cela avec des parents qui viennent d'avoir un bébé : c'est magnifique, on est heureux,  mais .... on ne dort pas beaucoup ! Eh oui, un chat vit la nuit, et c'est la nuit qu'il va donc faire des bêtises. Il faut noter qu'au début, il ne sait pas forcément que c'est des bêtises.

 

Après, on apprend à se connaître : le caractère de l'autre, ses habitudes, etc.

 

Mon bilan, mes découvertes

Aujourd'hui, c'est plus facile de communiquer entre nous. Il arrive, mais pas toujours, à me faire comprendre ce qu'il veut ou ce qu'il ressent.

Ce qui est magique, c'est la manière dont cette communication se fait : cela peut passer par la parole, ou les miaulements, mais l'essentiel de la communication passe par les gestes, le regard, le corps, et le ressenti.

 

Plus j'ai de contact avec les animaux, plus je les regarde, et plus je sens la différence entre l'Homme et l'animal diminuer. Il ne sont pas si différents de nous : ils ont des besoins, des désirs, des pensées, des émotions .... (D'ailleurs je n'ai pas été très loin de toujours penser que l'Homme n'est qu'un animal parmi tant d'autres. Et là, cela se confirme.)

 

Il suffit de regarder un chien malade dans les yeux (je pense à Ulysse, quand il était à deux doigts de mourir). On y voit la peur, comme nous, et comme nous, le besoin de soutien.

C'est sans parler des fois où mon chat a sursauté de peur à cause des films d'horreur (à cause de la musique, surtout). Il y a aussi les fois où mon chat est venu me consoler parce que je pleurais. Sans oublier la fois où une amie pleurait et où sont chat est venu la voir. Il la regardait, et me regardait alternativement, mi-interrogateur et mi-inquiet. Il s'interrogeait sur la raison de son chagrin et sur le moyen de la consoler.

Alors, comment croire après cela que ces êtres ne sont pas des êtres pensant et sensibles ?

 

Est-ce que j'ai des regrets ? Après tout, ce n'est pas donné un animal...

Et bien non, je ne regrette pas, au contraire ! J'ai appris plein de choses, au contact des animaux. Et ce n'est pas parce qu'ils n'utilisent pas de mots pour parler qu'ils ne sont pas intelligents ou qu'ils ne nous comprennent pas. Ils n'ont peut-être pas envie d'obéir ou font la sourde oreille, tout simplement.

 

 

Ces anecdotes, on en trouve des milliers sur internet.

 

Et vous, quelles sont les vôtres ? N'hésitez pas à les partager.

 

Bises

 

Emma Jy ;)

 

Publié dans chat, animaux

Commenter cet article